Le tombeau des lucioles (1988)

photos-lucioles-japon-5

RÉALISATEUR:

Isao TAKAHATA est un réalisateur japonais de films d’animation, cofondateur du studio Ghibli avec Hayao MIYASAKI. Il est rendu célèbre par son film, Le Tombeau des Lucioles, sorti en 1988.

Né en 1935, il étudie la littérature française à l’université de Tokyo. Il est aujourd’hui âgé de 81 ans.

RÉSUMÉ:

Au Japon de la Seconde Guerre Mondiale (été 1945), deux enfants, Seita âgé de 14 ans et sa jeune soeur Seitsuko âgée de 4 ans sont livrés à eux-mêmes après la mort de leur mère, à la suite d’un bombardement effectué par l’armée américaine.

Ils tentent alors de contacter leur père, officier de la marine japonaise. Après de multiples tentatives désespérées, ils vont vivre chez une tante éloignée. Elle est au départ accueillante mais devient progressivement tyrannique avec les enfants. Seita et Seitsuko vont s’enfuir et chercher un endroit où vivre. Ils tombent sur un endroit abandonné qui est illuminé par des lucioles la nuit. Ils décident d’y vivre.

N’étant que de jeunes enfants, ils vont devoir faire face à un problème majeur : la nourriture, comment se nourrir? Où trouver l’argent?

AVIS EN DÉTAIL:

L’histoire nous embarque dans le décor du Japon de la Seconde Guerre Mondiale avec des familles dévastées par la misère. Le public suit la triste vie de Seita et Setsuko, personnages attachants et innocents, victimes des atrocités de la guerre. Seita essaie tant bien que mal de se comporter en adulte et parent pour sa soeur. Il est courageux et va essayer tout au long du film de trouver de la nourriture et un minimum de confort.

Leur tante symbolise l’inhumanité et l’égoïsme. Elle vient ajouter un soupçon de désastre dans l’univers déjà chaotique des enfants.

La fin est tragique. J’ai du mal à croire que ce film soit destiné à un jeune public. Il me semble plus adapté pour un adulte car il met en scène une histoire assez difficile à digérer. Il fait parti des films les plus tristes que j’ai vu. La fin m’a vraiment mise mal à l’aise. Je vous conseille de le voir, c’est un véritable chef-d’oeuvre japonais, touchant et poignant! En revanche, évitez de le regarder si vous êtes en mode « déprime ».

La qualité du film d’animation est très bien pour l’époque, elle rend le film réaliste.

BANDE ANNONCE:

-> Bande annonce

NOTE:

10/10

Et vous, qu’en avez-vous pensé?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :