Marc LEVY – Si c’était à refaire

lips-1991471_960_720

BRÈVE PRÉSENTATION : 

Auteur : Marc LEVY est un auteur français, né en 1961 à Boulogne-Billancourt. Il est rendu célèbre à la suite du succès de son premier roman, Et ci s’était vrai… Le succès de ce roman se matérialisera également à l’écran. Il a été adapté et produit par le célèbre Steven SPIELBERG. Initialement architecte, Marc LEVY abandonnera son cabinet d’architecture à l’âge de 29 ans pour se consacrer entièrement à sa passion qu’est l’écriture.

Genre : Thriller

Résumé : Andrew Stilman, grand reporter au New York Times mène l’enquête la plus importante de sa carrière sur la dictature argentine. Au lendemain de son mariage, il est victime d’une agression et s’effondre, mortellement blessé, dans une mare de sang. Étrangement, il reprend connaissance, deux mois plus tôt. Revenu soixante jours en arrière, Andrew Stilman doit choisir entre mener à terme son enquête ou découvrir son assassin et déjouer le destin. De New York à Buenos Aires, le reporter se trouve précipité dans un engrenage vertigineux. S’engage alors une course contre la montre, entre suspense et passion, jusqu’au dénouement…

Avis : 6/10

Prix : 7,80€

Date de sortie : 2012

MON AVIS EN DÉTAIL : 

Ce roman est le tout premier que je lis de Marc LEVY. Je n’ai jamais été attirée par les oeuvres de cet auteur. Pourquoi ? J’ai souvent entendu dire qu’il écrivait des romans à l’eau de rose. Et, je dois l’admettre… Ce n’est pas vraiment mon style de lecture. Ce livre m’a été offert et je l’ai lu par curiosité, après avoir découvert le résumé au dos. Puis, comme on dit « il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis« .

Alors, qu’est-ce-que je pense de cette histoire ?

Je trouve le décor intéressant avec l’histoire touchante des Mères de la Place de Mai qui luttent pour retrouver les desaparecidos de la dictature Argentine. Andrew, journaliste d’investigation, cherche à écrire un article pour dénoncer les coupables qui seraient encore en vie. Son expédition en Argentine sera mouvementée par plusieurs révélations.

Andrew Stilman, personnage principal est un personnage auquel j’ai eu de grosses difficultés à m’attacher. Entre tromperie et mensonge qu’il fait subir à sa femme, j’ai eu du mal à avoir de la compassion pour ce qu’il lui arrivait. De plus, les évènements dans l’ordre desquels ils se produisent sont flous, ils font perdre le lecteur entre le réel et l’irréel. Je m’explique. L’auteur débute son roman deux mois avant l’assassinat présumé d’Andrew. Puis, une fois l’assassinat prétendument produit, Andrew retourne deux mois avant cet acte en ayant connaissance de tout ce qui va lui arriver. Je me suis demandée pendant tout le livre si c’était du fantastique ou s’il y avait une explication logique. Cartésienne, j’étais dans l’attente de cette logique. Andrew va se questionner pendant toute la durée du livre : doit-il refaire les mêmes erreurs ? Doit-il sauver son couple ? La chose dont il est certain, il veut anticiper sa mort et retrouver celui qui tentera de l’assassiner. Une véritable course contre la montre s’engage.

Son ami Simon est adorable, il a un humour que j’ai apprécié. Il tente d’aider Andrew tout au long de l’histoire.

Le suspense apparaît au milieu du livre, je dirais que c’est à ce moment là que j’ai commencé à accrocher. Ce qui m’a vraiment plu, c’est la fin du livre. On ne s’y attend pas. Jusqu’à la dernière page, Marc LEVY nous tient en haleine.

« Si c’était à refaire ? Qui n’a jamais rêvé à cette éventualité ? Corriger ses erreurs, réussir là où on avait échoué..« 

LES POINTS + :

  • Histoire de la Dictature Argentine
  • La fin est inattendue, elle vaut le coup de lire le roman en entier
  • Le livre se lit facilement

LES POINTS – :

  • On se perd dans l’histoire avec le concept de  » machine à remonter le temps »
  • La personnalité d’Andrew Stilman
  • Longueur à démarrer
  • Répliques banales
  • J’aurais aimé que la fin dure plus longtemps, elle n’est qu’aux cinq dernières pages…

La suite de ce roman s’intitule : « Un sentiment plus fort que la peur« .

26e8da84-6dd7-11e1-86f8-66f927725a81-224x350

AVIS DE LA PRESSE :

Le Midi Libre – L’Indépendant de Perpignan :

« L’écrivain réussit une nouvelle fois son pari. (…) La passion, l’amour et (…) le baiser de la mort sont en filigrane, au plus grand plaisir du lecteur. (…) Ce dernier cru est un excellent thriller. »

Au Féminin :

« Des personnages qui semblent si réels, si « vrais », et des situations à la limite de la science fiction. A mi-chemin entre rêve et réalité, ce dernier opus de l’un des auteurs préférés des Français nous aura une fois de plus captivées… De la première à la dernière ligne.« 

ET, VOUS QU’EN AVEZ-VOUS PENSÉ ? 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :